Guide Médicaments

Le Guide Médicaments publie les avis officiels de la Commission de transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) concernant le Service Médical Rendu (SMR) des médicaments depuis 2002.

2 critères sont pris en compte : le SMR, qui considère l'intérêt du médicament dans l'absolu et l'ASMR qui considère ce qu'il apporte de plus par rapport aux autres médicaments existants.


Publicité


Vimpat 10 mg/ml, sirop

Fiche d'identité

Vimpat 10 mg/ml, sirop

Type de spécialité : Antiepileptique (Antiepileptiques)

Laboratoire : Ucb Pharma Belgique

Forme : sirop

Présentation : 1 flacon(s) en verre brun de 200 ml avec gobelet(s) doseur(s)

Date de commercialisation : 21/02/2012

Prix : 32,55 euros

Taux de remboursement : 65%

Nombre de boites vendues en 2012 : 133

Nombre de boites vendues en 2013 : 1 356

Nombre de boites vendues en 2014 : 3 476

Nombre de boites vendues en 2015 : 5 437

Nombre de boites vendues en 2016 : 8 082

Montant remboursé en 2012 : 4 330 €

Montant remboursé en 2013 : 45 013 €

Montant remboursé en 2014 : 115 250 €

Montant remboursé en 2015 : 176 096 €

Montant remboursé en 2016 : 261 984 €

Service Médical Rendu (SMR)

(intérêt clinique du médicament permettant son remboursement)

Service médical rendu important (date de l'avis 06/12/2017)
Le service médical rendu par VIMPAT est important en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l’adulte et l’adolescent (16-18 ans) présentant une épilepsie.

Amélioration du Service Médical Rendu (ASMR)

(progrès qu'apporte ce nouveau médicament par rapport à des traitements déjà existants)

progrès thérapeutique inexistant (un produit qui n'apporte pas de progrès thérapeutique ne peut être inscrit au remboursement que s'il apporte une économie dans les coûts de traitement) (date de l'avis 06/12/2017)
" Compte-tenu :
- de la non-infériorité démontrée versus la carbamazépine LP en termes d’efficacité sur le taux de patients libres de crises sur une période de 6 mois,
- de l’absence de donnée robuste permettant de conclure à une meilleure tolérance de lacosamide par rapport aux autres traitements anti épileptiques,
la Commission considère que VIMPAT n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) en monothérapie dans le traitement de l’épilepsie partielle avec ou sans généralisation secondaire chez l’adulte présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée. "

Important :

Ne modifiez pas ou n'arrêtez pas votre traitement sans l'avis de votre médecin.

Publicité

 
Publicité
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine