Guide Médicaments

Le Guide Médicaments publie les avis officiels de la Commission de transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) concernant le Service Médical Rendu (SMR) des médicaments depuis 2002.

2 critères sont pris en compte : le SMR, qui considère l'intérêt du médicament dans l'absolu et l'ASMR qui considère ce qu'il apporte de plus par rapport aux autres médicaments existants.


Publicité


Ilaris 150 mg, poudre et solvant pour solution injectable

Fiche d'identité

Ilaris 150 mg, poudre et solvant pour solution injectable

Type de spécialité : Immunosuppresseur (Immunosuppresseurs)

Laboratoire : Novartis Europharm Royaume-Uni

Forme : poudre et solvant pour solution injectable

Présentation : 1 flacon(s) en verre - 1 flacon(s) en verre de 5 ml avec 1 seringue(s) avec 1 aiguille(s) avec 2 adaptateurs avec 4 tampon(s) alcoolisé(s)

Date de commercialisation : 16/09/2011

Prix : 11,361,10 euros

Taux de remboursement : 100%

Nombre de boites vendues en 2012 : 80

Nombre de boites vendues en 2013 : 597

Nombre de boites vendues en 2014 : 952

Nombre de boites vendues en 2015 : 1 047

Nombre de boites vendues en 2016 : 1 377

Montant remboursé en 2012 : 553 727 €

Montant remboursé en 2013 : 4 198 702 €

Montant remboursé en 2014 : 7 525 682 €

Montant remboursé en 2015 : 9 384 112 €

Montant remboursé en 2016 : 13 212 893 €

Service Médical Rendu (SMR)

(intérêt clinique du médicament permettant son remboursement)

Service médical rendu important (date de l'avis 09/11/2017)
" Le service médical rendu par ILARIS est important uniquement dans le traitement :
- les formes sévères avec de fréquents accès fébriles auto-inflammatoires ou une persistance d’un syndrome inflammatoire biologique chronique du syndrome périodique associé au récepteur du facteur de nécrose tumorale (TRAPS),
- les formes sévères avec de fréquents accès fébriles auto-inflammatoires ou une persistance d’un syndrome inflammatoire biologique chronique du syndrome de l’hyperimmunoglobulinémie D/déficit en mévalonate kinase (HIDS/MKD),
- la fièvre méditerranéenne familiale (FMF) résistante à la colchicine. "

Amélioration du Service Médical Rendu (ASMR)

(progrès qu'apporte ce nouveau médicament par rapport à des traitements déjà existants)

progrès thérapeutique mineur (date de l'avis 09/11/2017)
" Considérant :
- la démonstration de la supériorité du canakinumab par rapport au placebo dans l’étude CLUSTER (3 cohortes étudiées sur 4 périodes avec le même critère de jugement à 2 composantes au même terme alors que ce n’est pas adapté pour l’une des composantes à savoir la résolution de la crise initiale notamment pour le HIDS/MKD et la FMF),
- l’absence de démonstration de la prévention de l’amylose secondaire, complication majeure susceptible d’engager le pronostic vital, mais la difficulté de réaliser cette démonstration dans le cadre de cette étude,
- le besoin médical dans les formes sévères de ces trois syndromes de fièvres périodiques,
la commission de la Transparence considère qu’ILARIS apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la stratégie de prise en charge de ces trois syndromes inflammatoires (TRAPS, HIDS/MKD et FMF résistante à la colchicine). "


* AMM : Autorisation de Mise sur le Marché.
Pour être commercialisée, un médicament doit obtenir d'abord une autorisation de mise sur le marché (AMM).
L’AMM est demandée par un laboratoire pharmaceutique, pour son médicament, sur la base d’un dossier comportant des données de qualité pharmaceutique, d’efficacité et de sécurité, dans l’indication revendiquée.

Important :

Ne modifiez pas ou n'arrêtez pas votre traitement sans l'avis de votre médecin.

Publicité

 
Publicité
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine