Guide Médicaments

Le Guide Médicaments publie les avis officiels de la Commission de transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) concernant le Service Médical Rendu (SMR) des médicaments depuis 2002.

2 critères sont pris en compte : le SMR, qui considère l'intérêt du médicament dans l'absolu et l'ASMR qui considère ce qu'il apporte de plus par rapport aux autres médicaments existants.


Publicité


Eviplera 200 mg/25 mg/245 mg, comprimé pelliculé

Fiche d'identité

Eviplera 200 mg/25 mg/245 mg, comprimé pelliculé

Type de spécialité : Autres Antiviraux Vih (Antiviraux à usage systémique)

Laboratoire : Gilead Sciences International Royaume-Uni

Forme : comprimé pelliculé

Présentation : flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 30 comprimé(s)

Date de commercialisation : 28/11/2011

Prix : 626,28 euros

Taux de remboursement : 100%

Nombre de boites vendues en 2012 : 4 651

Nombre de boites vendues en 2013 : 55 982

Nombre de boites vendues en 2014 : 129 095

Nombre de boites vendues en 2015 : 162 840

Nombre de boites vendues en 2016 : 180 787

Montant remboursé en 2012 : 3 481 798 €

Montant remboursé en 2013 : 41 907 236 €

Montant remboursé en 2014 : 97 899 695 €

Montant remboursé en 2015 : 123 408 429 €

Montant remboursé en 2016 : 132 858 857 €

Service Médical Rendu (SMR)

(intérêt clinique du médicament permettant son remboursement)

Service médical rendu important (date de l'avis 06/12/2017)
Le service médical rendu par EVIPLERA reste important dans l’indication de l'AMM (Autorisation de Mise sur le Marché*).

Amélioration du Service Médical Rendu (ASMR)

(progrès qu'apporte ce nouveau médicament par rapport à des traitements déjà existants)

progrès thérapeutique inexistant (un produit qui n'apporte pas de progrès thérapeutique ne peut être inscrit au remboursement que s'il apporte une économie dans les coûts de traitement) (date de l'avis 21/10/2015)
En dépit d’une simplification du schéma d’administration et du profil de tolérance de la rilpivirine globalement plus favorable que celui de l’éfavirenz, EVIPLERA n’apporte pas d’Amélioration du Service Médical Rendu (ASMR V) dans la prise en charge des patients adultes infectés par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) dépourvu de mutations connues pour être associées à une résistance à la classe des inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (INNTI), au ténofovir ou à l’emtricitabine, et présentant une charge virale = 100 000 copies/mL d’ARN VIH-1.


* AMM : Autorisation de Mise sur le Marché.
Pour être commercialisée, un médicament doit obtenir d'abord une autorisation de mise sur le marché (AMM).
L’AMM est demandée par un laboratoire pharmaceutique, pour son médicament, sur la base d’un dossier comportant des données de qualité pharmaceutique, d’efficacité et de sécurité, dans l’indication revendiquée.

Important :

Ne modifiez pas ou n'arrêtez pas votre traitement sans l'avis de votre médecin.

Publicité

 
Publicité
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine